MENU

Covid-19 : de nouvelles mesures à compter du 29 septembre

Compte tenu du classement du département en zone d'alerte, le préfet du Maine-et-Loire a pris deux arrêtés concernant les rassemblements propices à la circulation du virus. A compter du mardi 29 septembre (0h00), les rassemblements festifs de plus de 30 personnes dans les établissements publics et les évènements de type "rave-party" ou "teknival" sont interdits.

Interdiction des rassemblements festifs de plus de 30 personnes

A partir du mardi 29 septembre (0h00), les rassemblements festifs ou familiaux de plus de 30 personnes sont interdits dans les établissements recevant du public (ERP), notamment dans les salles des fêtes et salles polyvalentes et dans les chapitaux, tentes et structures. Cet arrêté a été prolongé jusqu'au 24 octobre inclus.

Les rassemblements "festifs" désignent notamment les évènements avec restauration et/ou boisson susceptibles de se transformer en soirée dansante ou de conduire à un non-respect des protocoles sanitaires (places assises, port du masque, distance physique). 

Ainsi, les fêtes de famille, fêtes entre amis, fêtes locales, soirées étudiantes ne peuvent pas se tenir à plus de 30 personnes. Pour les autres types de rassemblements dans les ERP, associatifs ou professionels par exemple, les organisateurs sont tenus de prévoir un protocole sanitaire strict (port du masque obligatoire, les personnes doivent être assises, distance entre les sièges, pas de restauration...). 

Les cérémonies civiles dans les mairies, comme les cérémonies religieuses dans les lieux de culte ne sont pas soumise à cette jauge de 30 personnes. Les règles sanitaires définies dans le décret doivent néanmoins être respectées (port du masque, jauge de la salle réduite pour permettre la distanciation physique...). En revanche, les festivités qui suivent ces cérémonies (verre de l'amitié, vin d'honneur...) sont quant à elles bien soumises à la jauge des 30 personnes, lorsqu'elles se tiennent dans un ERP. 

pdfConsulter l'arrêté

Interdiction des "rave-party" et "teknival"

Considérant que les évènements festifs de type "rave-party" ou "teknival" sont propices à la circulation du virus, ces rassemblements sont interdits dans le département du Maine-et-Loire, du mardi 29 septembre (0h00) au samedi 10 octobre 2020 (minuit). Cet arrêté a été prolongé jusqu'au 24 octobre inclus.

Le non respect de ces mesures est puni d'une amende de 135 € (475 € en cas de récidive dans les 15 jours, ou en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, de six mois d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende, ainsi qu’une peine complémentaire de travail d’intérêt général).

pdfConsulter l'arrêté

Imprimer

  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-