#LesVisagesDuQuotidien

Leurs visages ne vous sont pas inconnus car vous les croisez au quotidien. Les commerçants tiennent une part importante dans le dynamisme de nos centre-bourgs. Astrid Ménard, chargée de mission commerce, tire le portrait des nouveaux arrivants pour vous permettre de mieux les connaître.

N°1 - Mickaël

1 Pharmacie Briand
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Connaissez-vous Mickaël ? 

Il est récemment arrivé dans la ­commune et son visage vous dit peut-être quelque chose. Normal...Il est pharmacien au Pin-en-Mauges !
Nous l’avons rencontré pour vous.

Qui êtes-vous ?

« J’habite dans le vignoble nantais. J’ai fait mes études de pharmacie à Nantes. J’ai toujours travaillé à Sainte-Luce-sur-Loire depuis 2004 ».

Comment êtes-vous arrivé au Pin-en-Mauges ?

« C’est le hasard qui m’a amené ici. Au départ, j’avais un projet de collaboration avec une amie de fac qui, pour différentes raisons, n’a pas abouti. Par le bouche à oreille, j’ai eu vent de la vente de la pharmacie de Mme Baranger. Les projets de développement alors amorcés m’ont séduit et convaincu ».

Comment avez-vous été accueilli ?

« L’accueil au Pin-en-Mauges a été très agréable. La patientèle a semblé soulagé par la reprise de l’officine. Mme Colineau, maire délégué, a ­soutenu le projet en partenariat avec les services de Mauges Communauté et de Beaupréau-en-Mauges ».

Des projets pour l’avenir ?

« La pharmacie va être transférée dans le nouvel espace commercial du Pin-en-Mauges. Si tout se déroule comme prévu, nous intégrerons nos nouveaux locaux avant la fin de l’année 2020. Il y a aussi le développement de nouvelles activités que confient les autorités de santé aux pharmaciens et le développement des partenariats avec les acteurs locaux : EHPAD, institut, etc ».

Un p'tit + ?

Mickaël espère bien pouvoir mettre ses compétences en orthopédie au service de vos bras, jambes, etc. Les entorses n’ont qu’à bien se tenir !

pdfTélécharger le portrait

N°2 - Déborah

2 - O Sublime, Déborah
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Connaissez-vous Déborah ? 

Elle s'est installée dans la ­commune et son visage vous dit peut-être quelque chose. Normal... Elle est esthéticienne à Jallais !
Nous l’avons rencontrée pour vous.

Qui êtes-vous ?

"Je suis native de Saint-Florent-Le-Vieil et je vis à Jallais depuis plus de 20 ans. J’étais esthéticienne à domicile avant d’ouvrir l’institut de beauté et spa Ô Sublime."

Quel est le concept de votre institut ?

"En plus des prestations traditionnelles, Ô Sublime propose un espace spa, hammam et sauna. C’est un concept que l’on retrouve généralement dans les grandes villes. Je trouvais que cela manquait à nos petites communes. Mon salon est aussi axé sur le bio, son univers mélange nature et élégance pour vous offrir un moment d’évasion dépaysant et relaxant. C’est aussi une idée cadeau pour les anniversaires ou les fêtes de fin d’année, je propose des cartes cadeaux Ô Sublime."

Comment avez-vous pensez votre institut ?

"Passionnée par mon métier, j’ai puisé des idées lors d’expériences vécues pendant mes voyages. Celles-ci m’ont amenée à penser un institut avec des murs arrondis, ce qui procure à ma clientèle un sentiment de douceur et de bien-être."

Comment avez-vous été accueillie à Jallais ?

"J’ai été très bien accueillie ! Les jallaisiens ont été très surpris de voir la réhabilitation qui a été réalisé dans l’ancien centre de santé de Jallais 20 boulevard Audureau, pour le transformer en centre de bien-être haut de gamme accessible à tous. Ma clientèle est très heureuse de pouvoir trouver dans les Mauges les mêmes services que dans les grands centres urbains."

Un p'tit + ?

Depuis ses débuts, Déborah travaille avec des produits bio. Elle a été précurseur dans ce domaine pour le bien-être de ses clients.
En réalité, elle a même 2 petits + ! Déborah est maquilleuse partenaire pour le Comité Miss France.

pdfTélécharger le portrait

Imprimer